L’Université de Montpellier propose des formations sur mesure, incluant des stages et projets d’études qui peuvent se faire au Centre Spatial Universitaire. Ces formations sont basées sur les sites de Montpellier et Nîmes.

Les étudiants issus d’autres organismes de formation, en France ou à l’étranger, peuvent aussi postuler pour un stage au Centre Spatial Universitaire.

Les formations généralistes de l’Université de Montpellier

Du Bac+1 au Bac + 5

IUT
DE NIMES

  • DUT GEII Génie Electrique et Informatique Industrielle Voir
  • DUT GMP Génie Mécanique et Productique Voir
  • DUT SGM Science et Génie des Matériaux Voir
  • Licence Professionnelle AIT  Voir

IUT
DE MONTPELLIER SETE

  • DUT GEII Génie Electrique et Informatique Industrielle Voir
  • DUT MP Mesures Physiques Voir

FACULTES DES SCIENCES DE MONTPELLIER

  • Master EEA Electronique Electrotechnique Automatique, cursus Ingénierie en Sûreté Spatiale ou cursus Composants et Systèmes pour Télécoms Voir

POLYTECH
MONTPELLIER

DI IG Informatique et Gestion Voir

  • DI MEA Microélectronique Et Automatique Voir
  • DI SE Systèmes Embarqués Voir
  • DI MI Mécanique et Interactions Voir

Les formations spécifiques au secteur spatial

 Licence professionnelle AIT – BAC + 3

La licence professionnelle AIT (Assemblage Intégration Test) des systèmes spatiaux s’adresse à des BAC + 2 des formations suivantes:

  • DUT Mesures physique, GEII, SGM, GMP,
  • L2 science en général
  • BTS Système Électronique,
  • BTS Technique Physiques pour l’industrie et le laboratoire,
  • BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique,
  • BTS Assistant Technique d’Ingénieur

La langue anglaise occupe une place non négligeable dans la formation du au fait de l’interaction constante avec les acteurs internationaux du domaine AIT pour le spatial.La formation se déroule, pour la partie théorique, de septembre à mars à l’IUT de Nîmes, en lien avec le Centre Spatial Universitaire de l’université de Montpellier.

Les caractéristiques de cette formation sont :

  • Travailler dans le contexte scientifique et environnementale de l’industrie spatiale,
  • Assembler et intégrer des systèmes spatiaux,
  • Conduire un programme de tests et formaliser les résultats,
  • Appliquer et améliorer l’assurance produit dans le cadre normatif de l’industrie spatiale,
  • Gérer un projet industriel spatial.

A l’issue de la formation, le technicien supérieur maitrisera les procédures d’assemblage d’Intégration et de tests (fonctionnels et environnementaux) en vigueur dans l’industrie du spatial. Il pourra intégrer une équipe projet pouvant travailler à l’assemblage ou à la qualification d’un satellite, d’un lanceur ou d’un segment sol, dans un grand groupe, chez un équipementier ou dans une agence spatiale.

Contact

CMI ISS : la spécialisation sur 5 ans

Cursus Master Ingénierie des Systèmes Spatiaux (CMI ISS), spécialisé dès le Bac+1 et jusqu’au Bac+5, propose automatiquement des stages au Centre Spatial Universitaire de Montpellier.

Un CMI est une formation spécifique, dont l’aménagement permet l’immersion de l’étudiant dans le monde de la recherche et de l’industrie – avec des projets et stages (courts et longs) – dès la première année universitaire.
L
e Cursus Master Ingénierie Spatiale, qualifiant sur 5 ans du Bac+1 au Bac+5, permet un réel approfondissement du spatial, au travers d’un cursus cohérent. Il est aussi possible de l’intégrer au niveau Licence 3 : la partie la plus importante de la spécialisation spatiale pour les cours se fait en master. Par contre, les stages dans le spatial peuvent commencer dès la 1ère année de Licence, et c’est tout l’avantage pour l’étudiant.

Les caractéristiques de cette formation sont :

  • Un enseignement généraliste en électronique : traitement du signal, génie informatique, électronique analogique, logique, automatique
  • Un enseignement spécifique à l’ingénierie spatiale : architecture des systèmes spatiaux, contraintes de l’environnement spatial, effets des radiations, architecture informatique gestion bord, stabilisation et pointage, assurance produit et développement.
  • Une immersion au Centre Spatial Universitaire de Montpellier : les projets et les stages permettent de développer les nanosatellites.
  • Une interaction avec les acteurs du spatial (Airbus Defence and Space, CNES, 3Dplus, Intespace, TRAD)

Contact

  • Frédéric WROBEL,
    Responsable du cursus CMI EEA/ spécialité ISS : Email ici
  • Bernard Orsal, Responsable du cursus CMI EEA/ toutes spécialités : Email ici
  • Conditions d’admission : post-bac et sur dossier
  • Inscriptions : site de l’Université de Montpellier
  • Inscription en première année de licence