2016 : Ouverture du 1er bâtiment français « Centre Spatial Universitaire », à l’Université de Montpellier avec le soutien de la Région Occitanie

Équipements : moyens de développement & systèmes associés d’un satellite

Outre pour ses propres nanosatellites, le centre peut proposer des prestations de services aux sociétés nécessitant des équipements ou prestations :

Salle d’ingénierie concourante CIC

Les jeunes y développent le design des nanosatellites via un logiciel du CNES : connectés en réseau, chacun travaille sur un aspect diffèrent du nanosatellite (thermique, électronique…). Celui-ci combine les données envoyées par chacun et est visualisé en temps réel sur grand écran, pour une coordination efficace, rapide et professionnelle. 

Salles blanches & Ateliers

Les ateliers (mécanique et électronique) permettent l’assemblage du nanosatellite dans un environnement vide de toute poussière.

Salles de contrôle et radio-communication

La salle de contrôle permet le suivi et la communication avec les nanosatellites dans l’Espace.

Partenaires potentiels : laboratoires de recherches et industries

Laboratoires de l’Université de Montpellier (UM) impliqués sur les nanosatellites

Les industriels

LMGC

Laboratoire de Mécanique et Génie Civil
Dans le cadre des projets du Centre Spatial Universitaire, le LMGC travaille sur la tenue mécanique aux vibrations des structures et panneaux solaires.

IES /RADIAC

L’Institut d’Electronique et des Systèmes, notamment avec son groupe de recherche RADIAC « Radiations et Composants »

RADIAC est l’un des leaders mondiaux universitaires dans le domaine des effets des radiations sur les composants et systèmes électroniques, au sol et dans l’espace.
Dans le cadre des projets du Centre Spatial Universitaire, RADIAC élabore des méthodes de prise en compte des effets des radiations dans le design des nanosatellites.

LIRMM

Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier
Dans le cadre du nanosatellite MTCube du Centre Spatial Universitaire, le LIRMM développe une charge utile et des bancs de tests associés – pour l’étude des mémoires embarquées.

  • LATECOERE : Spécialiste mondial des systèmes d’interconnexion pour l’aéronautique et le spatial
  • SYSTHEIA : Microcaméras et systèmes pour environnements extrêmes (dont spatial)
  • TECNALIA FRANCE : Recherche et technologie en robotique industrielle
  • TRAD : Test et radiations sur l’électronique

+ Transfert de technologie & maturation : SATT AxLR