Nouvelle phase d’expérimentation pour le nanosatellite Celesta

Ce nanosatellite est développé en partenariat entre le CERN et le Centre Spatial Universitaire de Montpellier dans le cadre du programme éducatif « Fly Your Satellite » de l’ESA.

L’assemblage, l’intégration et les tests du Radiation Model de Celesta ont été réalisés cette semaine par Romain Briand , étudiant ingénieur AIT au Centre Spatial Universitaire de Montpellier, les tests d’ assemblages électriques et informatiques par Laélien Rivière, étudiant en Master Ingénierie des Systèmes Spatiaux de l’Université de Montpellier.

Pour rappel, la mission de Celesta est de comparer l’environnement radiatif en orbite basse autour de la Terre et celui qui est produit dans la chambre d’irradiation CHARM au moyen d’un moniteur de radiations (le détecteur RADMON) du CERN.

Dans le cadre de sa mission, le Radiation Model de Célesta sera au CERN mardi prochain. L’objectif et de montrer que l’environnement de rayonnement spatial de Low Earth Orbit peut être reproduit dans l’installation de champ mixte Accelerator CERN haute énergie (CHARM). Cela permettrait d’utiliser les activités de qualification du système spatial et de fournir un module de surveillance des rayonnements pour les futures missions.

Le Proto Flight Model de Celesta sera lancé en orbite en 2019.

2018-11-30T16:43:46+00:0013 juillet 2018|