Le concept d’autonomie alimentaire d’une colonie spatiale sur la lune ou sur Mars passera par la production locale d’aliments. Les récentes découvertes dans ce domaine confortent l’idée que le premier animal à destination alimentaire produit dans l’espace sera un organisme aquatique.

Pour pouvoir implanter un système d’élevage dans l’espace, il est nécessaire de lancer des œufs fécondés. Le projet LAUVE propose d’appliquer une méthodologie d’ingénierie spatiale à un sujet de recherche en aquaculture et d’expérimenter la simulation d’un tir avec des œufs embryonnés de poissons, dans le but d’envoyer un CubeSat expérimental prochainement en orbite terrestre.

Cyrille PRZYBYLA, Eric Gasset et Gilbert Dutto ont ainsi pu voir le pot vibrant prêté par le LMGC qui sera utilisé pour les tests de vibrations auxquels seront soumis les embryons de poissons lors du lancement.

Réunion de lancement du projet LAUVE, équipe du CSUM et de l’IFREMER